Pour ou contre l’épilation ?

Sujet épineux, s’il en est ! L’épilation a déjà séduit beaucoup d’hommes. J’avoue que personnellement, j’y suis passé, mais à des endroits stratégiques. Car même si l’on n’aime pas ça, les poils ont leur utilité. Il faut savoir que le système pileux n’est pas là que vous gâcher la vie : les poils servent de thermostat à votre corps.

Effectivement, les poils sont là avant tout pour garder la chaleur, mais aussi réguler la transpiration lorsque l’on a trop chaud. Sans le système pileux, on transpire beaucoup plus. Ca fait hésiter avant de passer à la cire orientale n’est-ce pas ? Mais il faut avouer que les poils ne sont plus aussi utiles qu’ils l’étaient il y a des siècles : les vêtement protègent du froid, et avec les déodorants anti-transpirants, nous avons moins de risque d’avoir des énormes auréoles sous les bras.

Epilation

Un juste milieu.

Puis, il faut tout de même reconnaître que se faire épiler, ce n’est pas très agréable. Il y a bien l’épilation au laser, mais ce n’est pas abordable pour tout le monde, et le rasoir fait repousser le poil plus noir et plus dru. Alors que faire ? La pilosité, c’est une histoire de goût. Mais surtout, je pense qu’il faut recourir à l’épilation si on est trop poilu. Par exemple, je ne supporterais pas d’avoir une toison dans le dos.

Il faut également penser à sa moitié. Si elle pense que les poils chez un homme c’est viril, gardez-en un peu sur le torse ! Si par contre cela la dégoûte, vous savez ce qui vous reste à faire…

Tu veux me laisser un commentaire sur mon article ?