Trouver le bon équilibre ? Pas toujours facile !

Savoir composer entre les idées que l’on se fait de son travail, les améliorations que l’on peut apporter, et le budget qui est disponible pour le faire, ce n’est pas évident.

La créativité a pour particularité d’être sans limite, de ne se soumettre à aucune barrière. Le monde professionnel, lui par contre, doit se plier à certaines exigences plus terre à terre.

C’est là toute la difficulté lorsque l’on fait un métier artistique, ou du moins qui demande de l’imagination, car on doit la brider, la modeler pour qu’elle rentre dans le moule préfabriqué de ce que nous pouvons nous permettre.

Alors, comment faire pour mettre à profit nos idées les plus folles, et qu’elles deviennent potentiellement porteuses de bénéfices ?

travail créatif

Ne pas se laisser décourager !

C’est l’un de nos moteurs pour continuer à avancer. Sans motivation, on n’arrive à rien. Il faut donc continuer à rêver, à imaginer, même si nos idées ne sont peut-être pas réalisables dans un premier temps.

On ne sait jamais de quoi le futur sera fait, et il ne faut donc jamais abandonner une idée, sous prétexte qu’elle est trop ambitieuse, ou pas assez potentiellement « bankable ».

Car si l’on commence à se mettre des limites, c’est à ce moment-là que l’on perd cette force créatrice, si importante lorsque l’on fait ce genre de métier.

Puis, si au premier abord, une création ne vous semble pas réalisable, ne la mettez pas tout de suite au rang des idées « impossibles ». On peut toujours adapter, et trouver des astuces. Après tout, c’est toujours à ces moments-là que les créatifs sont toujours les plus efficaces…

Tu veux me laisser un commentaire sur mon article ?